Objectifs du programme

Acquérir les connaissances, les habiletés et les attitudes nécessaires pour interpréter des plans et des devis, utiliser des échafaudages, appliquer des notions de mathématique, de physique et de mécanique du bâtiment, installer des isolants et des revêtements sur des tuyaux, des appareils et des conduits d’air, tracer des patrons, fabriquer des pièces de revêtement rigide, appliquer des produits ignifuges, enlever des matériaux d’isolation.

Contenu du programme

Code Énoncé de la compétence Heures Unités
255-001 Se situer au regard des organismes de l'industrie de la construction 15 1
255-002 Appliquer les règles de santé et de sécurité sur les chantiers de construction 30 2
258-911 Se situer au regard du métier et de la démarche de formation 15 1
258-923 Choisir l'équipement, l'outillage et les matériaux 45 3
258-932 Utiliser un échafaudages 30 2
258-933 Interpréter les plans et les devis d'isolation 45 3
258-935 Installer un revêtement rigide 75 5
258-942 Appliquer des notions de mathématique dans la pose d'un isolant 30 2
258-945 Installer un isolant sans revêtement sur des tuyaux 75 5
258-952 Appliquer des notions de physique dans la pose d'un isolant 30 2
258-955 Installer un isolant sans revêtement sur un appareil 75 5
258-965 Installer un revêtement souple 75 5
258-975 Installer un isolant sur des conduits d'air 75 5
258-982 Appliquer un enduit ignifuges 30 2
258-983 Appliquer des notions de mécanique du bâtiment 45 3
258-984 Enlever des matériaux d'isolation 60 4
258-985 Tracer des patrons de pièces de revêtement 75 5
258-995 Fabriquer des pièces de revêtement rigide 75 5
900 60

Conditions d'admission et préalables

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire où elle commence sa formation professionnelle dans ce programme d’études, est titulaire du certificat de formation à un métier semi-spécialisé (CFMS) et a obtenu les unités requises en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique du 1er cycle du secondaire de la formation générale des jeunes ou de la 2e secondaire de la formation générale des adultes.
OU
La personne est âgée de 15 ans et plus au 30 septembre de l’année scolaire en cours, est inscrite à un projet pilote de concomitance ou au parcours Métier d'avenir-études, a atteint une maturité vocationnelle et a obtenu les unités de la 2e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique. Elle poursuivra, au moyen de la concomitance à horaire intégré, sa formation professionnelle et sa formation générale (au secteur des jeunes ou des adultes) pour acquérir les préalables manquants de la 3e secondaire afin d’obtenir son diplôme d'études professionnelles ou son diplôme d'études secondaires dans le cadre du parcours Métier d'avenir-études. Une autorisation du Ministère est nécessaire pour l’admission d’un élève en concomitance de la 3e secondaire dans ce programme d’études.

Préalables fonctionnels

Une personne qui a atteint l’âge de 18 ans peut être admise à un programme d’études menant à un Diplôme d’études professionnelles (DEP) sur la base des préalables fonctionnels. Ces préalables fonctionnels, prescrits pour une personne qui a atteint l’âge de 18 ans à la date de début de fréquentation déclarée dans le programme d’études professionnelle sont : la réussite du test de développement général (TDG) et l’obtention et la réussite des épreuves relatives aux préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique, s’il y a lieu.

Ce tableau indique les nouveaux codes de cours de la formation de base commune (FBC) et de la formation de base diversifiée (FBD) exigés pour les préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique pour le programme d’études visé. Dans le contexte où les nouveaux codes de cours de la FBC et de la FBD sont en implantation progressive, on indique entre parenthèses les anciens codes de cours toujours valides. Le code de cours équivalent en formation générale des jeunes est également indiqué dans ce tableau. Lorsqu’un DEP n’exige pas de préalables spécifiques en langue d’enseignement ou en mathématique, un (-) figure dans les cellules visées. Il est à noter que les préalables fonctionnels ne s’appliquent pas pour les programmes d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP).

Préalables spécifiques

Langue d'enseignementLangue secondeMathématique
AdultesJeunesAdultesJeunesAdultesJeunes
------

Organismes scolaires offrant le programme

Horaire :

Montréal

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de Montréal
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
École des métiers de la construction de Montréal CAL21 J 27 mars 2023
CAL20 J 26 sept. 2022

Calorifugeur

Les calorifugeuses et les calorifugeurs installent de l’isolant souple et rigide sur de la tuyauterie, des conduits d’air, des équipements industriels et des réservoirs. Ils fabriquent des protections en métal et en PVC et installent des systèmes coupe-feu à l’intérieur des murs et des planchers. Dans le cadre de leurs fonctions, ils peuvent avoir à enlever des matériaux contaminés dans un environnement de travail sécurisé. C’est un métier de la construction qui demande minutie, débrouillardise et précision. Un emploi comme calorifugeur exige des habiletés manuelles et l’endurance physique pour travailler dans des positions inconfortables.

Formation(s) connexe(s)

Chaudronnerie
Plomberie et chauffage
Pose de système d'intérieur
Réfrigération

Salaire moyen

Calorifugeur — 33,95 $

Appellation(s) d'emploi

Calorifugeur/calorifugeuse

IMT en ligne - Emploi Québec

Professions visées

Calorifugeurs/calorifugeuses (7293)

Relation avec le marché du travail

Information provenant du MES et du MEQ

Insertion au marché du travail   

Ressources

https://www.ccq.org

Vous souhaitez proposer une information? Écrivez-nous à [email protected].