Info FPT Trades Twitter Facebook LinkedIn

Dois-je me réorienter ?

Published on : Feb. 23, 2022

Sept questions pour réfléchir à votre avenir professionnel. Si vous êtes complètement démotivé par rapport à votre emploi actuel, il est peut-être temps de consulter un conseiller d’orientation.

  1. Êtes-vous heureux de vous lever pour aller au travail chaque matin?

    Ce n’est pas toujours facile de mettre le premier pied en bas du lit, mais si c’est TOUJOURS pénible, c’est le temps de se poser des questions.

  2. Êtes-vous en mesure de gérer le stress lié à votre environnement de travail et vos collègues? À quel niveau sont vos insatisfactions?

    Réfléchissez à ce qui vous empêche de vous sentir bien dans vos fonctions actuelles, cela vous donnera des pistes.

    Tentez de faire la part des choses entre le boulot, les problèmes personnels, les soucis de santé ou d’argent.

    Est-ce que ce sont les tâches et les responsabilités qui vous incombent qui vous causent du souci? Le patron ou les collègues? Le manque d’autonomie? Parfois, ce n’est pas le métier le problème, mais plutôt le poste ou l’entreprise qui nous emploie. Afin de ne pas vous tromper, prenez le temps d’analyser la situation.

  3. Avez-vous le sentiment d’utiliser votre plein potentiel?

    Se réaliser, se dépasser, c’est important. Prenez le temps d'être objectif, et surtout, d’identifier les émotions ressenties.

Joliane Chartier s’est reconvertie professionnellement à 30 ans. Elle a été accompagnée par une conseillère en orientation et a pu bénéficier de l’aide d’Emploi-Québec.

  1. Votre emploi vous permet-il de répondre à vos obligations financières et d’envisager de faire des projets?

    L’insécurité financière et la précarité constituent bien souvent des freins à l’épanouissement.

  2. Vous imaginez-vous continuer à travailler dans le même secteur pour les 10 années à venir?

    Si la réponse est non, y a-t-il d’autres métiers que vous pouvez exercer avec vos études et vos compétences? Il est peut-être temps de consulter un conseiller d’orientation ou un coach professionnel.

  3. Avez-vous l’impression d’être utile?

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le salaire n’est pas le premier critère de bien-être au travail. C’est plutôt la reconnaissance et les relations avec les autres qui influent le plus sur le bonheur au travail.

  4. Quels sont vos points forts?

    Des points forts, tout le monde en a, mais des échecs successifs ou un passage à vide peuvent les avoir masqués. Quelles sont vos forces? Vos talents naturels? Vos qualités humaines pour lesquelles on vous félicite? Il est temps de retrouver votre confiance en vous. Souvent, ce sont nos idées négatives (je ne suis pas capable, etc.) qui nous empêchent d’avancer.

Merci à Carole Hardy, coach professionnelle pour sa précieuse collaboration.