Objectifs du programme

Le but du programme d'études est de préparer les personnes à exécuter plusieurs activités telles que l'assemblage thermique ou mécanique de pièces en métaux ouvrés et de structures métalliques de même que le traçage, le coupage, la préparation, le meulage, le poinçonnage, le perçage et la manutention des pièces et des structures. Il prépare aussi à exécuter des assemblages d'essai, à concevoir ou à réaliser des gabarits, à préparer des patrons simples, à redresser des profilés et à s'assurer du bon fonctionnement de l'outillage et des équipements. Pour ces tâches, on utilise des équipements de mesure, des outils manuels, de l'équipement de levage et de manutention ainsi que des équipements utiles à la préparation et au façonnage des pièces.

Contenu du programme

Code Énoncé de la compétence Heures Unités
305-301 Se situer au regard du métier et de la démarche de formation 15 1
305-311 Prévenir les atteintes à la santé et à la sécurité 15 1
305-322 Manutentionner des pièces 30 2
305-337 Tracer des croquis 105 7
305-343 Effectuer des coupes thermiques de profilés 45 3
305-355 Préparer des pièces 75 5
305-368 Effectuer des assemblages thermiques à l’électrode enrobée 120 8
305-377 Interpréter des plans de structure simple 105 7
305-385 Assembler des colonnes 75 5
305-395 Assembler des poutres 75 5
305-405 Interpréter des plans d’assemblage de pièces en angle 75 5
305-415 Façonner des pièces 75 5
305-426 Effectuer des assemblages thermiques sous protection gazeuse 90 6
305-434 Assembler des pièces angulaires 60 4
305-445 Interpréter des plans d’assemblage architectural 75 5
305-455 Fabriquer des escaliers droits 75 5
305-464 Fabriquer des éléments architecturaux 60 4
305-477 Réaliser des assemblages d’essai 105 7
305-485 S’intégrer au milieu de travail 75 5
1350 90

Conditions d'admission et préalables

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.

Conditions particulières :
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire où elle commence sa formation professionnelle dans ce programme d’études, est titulaire du certificat de formation à un métier semi-spécialisé et a obtenu les unités requises en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique du 1er cycle du secondaire de la formation générale des jeunes ou de la 2e secondaire de la formation générale des adultes.
OU
La personne est âgée de 15 ans au 30 septembre de l’année scolaire en cours, qui a atteint une maturité vocationnelle et qui a obtenu les unités de la 2e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique est admissible à un projet pilote de concomitance. Elle poursuivra, au moyen de la concomitance à horaire intégré, sa formation professionnelle et sa formation générale des jeunes pour acquérir les préalables manquants de 3e secondaire afin d’obtenir son diplôme en formation professionnelle. Une autorisation du Ministère est nécessaire pour l’admission d’un élève en concomitance de 3e secondaire.

Préalables fonctionnels

Une personne qui a atteint l’âge de 18 ans peut être admise à un programme d’études menant à un Diplôme d’études professionnelles (DEP) sur la base des préalables fonctionnels. Ces préalables fonctionnels, prescrits pour une personne qui a atteint l’âge de 18 ans à la date de début de fréquentation déclarée dans le programme d’études professionnelle sont : la réussite du test de développement général (TDG) et l’obtention et la réussite des épreuves relatives aux préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique, s’il y a lieu.

Ce tableau indique les nouveaux codes de cours de la formation de base commune (FBC) et de la formation de base diversifiée (FBD) exigés pour les préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique pour le programme d’études visé. Dans le contexte où les nouveaux codes de cours de la FBC et de la FBD sont en implantation progressive, on indique entre parenthèses les anciens codes de cours toujours valides. Le code de cours équivalent en formation générale des jeunes est également indiqué dans ce tableau. Lorsqu’un DEP n’exige pas de préalables spécifiques en langue d’enseignement ou en mathématique, un (-) figure dans les cellules visées. Il est à noter que les préalables fonctionnels ne s’appliquent pas pour les programmes d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP).

Préalables spécifiques

Langue d'enseignementLangue secondeMathématique
AdultesJeunesAdultesJeunesAdultesJeunes
FRA-2102-2 ou (FRA-2033-1)132-308 ou (128-316)--MAT-3053-2 ou (MAT-3016-2)063-306 ou (068-314)

Organismes scolaires offrant le programme

Horaire :

Capitale-Nationale

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de la Capitale
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
C.F.P. de Québec
Service de reconnaissance des acquis et des compétences RAC J/S Entrée continue

Chaudière-Appalaches

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de la Beauce-Etchemin
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière - CIMIC J15308231 J 11 jan. 2023
Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière – CIMIC – Reconnaissance des acquis RAC S Entrée continue

Montérégie

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de Saint-Hyacinthe
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
École professionnelle de Saint-Hyacinthe 22META22 J 21 nov. 2022
22META23 J 13 mars 2023
23META31 J 16 août 2023
23META32 J 20 nov. 2023
EPSH – Reconnaissance des acquis RAC J/S Entrée continue

Montréal

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de la Pointe-de-l'Île
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
Centre de Formation des Métiers de l'Acier 738 J/S À déterminer

Assembleur de plaques et de charpentes métalliques

Les assembleuses et les assembleurs de plaques et de charpentes métalliques, aussi appelés monteurs-ajusteurs, fabriquent des structures métalliques (poutres, colonnes, escaliers, rampes, etc.) et des éléments architecturaux (balcons, mains courantes, etc.). Ils mesurent, tracent, coupent, soudent et percent des tôles, des plaques, des profilés et effectuent la finition. Un emploi comme assembleur de plaques et de charpentes métalliques demande une excellente dextérité manuelle. C’est un métier du secteur industriel en constante évolution qui convient aux personnes minutieuses, précises et responsables.

Formation(s) connexe(s)

Montage structural et architectural
Soudage-montage
Tôlerie de précision

Salaire moyen

Assembleur de plaques et de charpentes métalliques — 23,42 $

Appellation(s) d'emploi

Ajusteur/ajusteuse – fabrication de produits métalliques
Assembleur/assembleuse – fabrication de métal de construction