Objectifs du programme

Le programme d'études Élagage vise à former des personnes aptes à exercer la profession d'élagueuse ou d'élagueur.

Les élagueuses et les élagueurs travaillent pour trois types d'entreprises : les services arboricoles, les services de dégagement de réseaux électriques et de télécommunications ainsi que les services municipaux.

Pour effectuer leur travail, les élagueuses et les élagueurs utilisent de l'équipement de grimpe et d'accès, des scies à chaîne, des émondoirs, des scies manuelles, des déchiqueteuses, des dessoucheuses, etc. De plus, ce travail demande une bonne connaissance des arbres, la maîtrise de plusieurs techniques de grimpe et de coupe, un sens élevé des responsabilités en matière de santé et de sécurité au travail ainsi qu'une grande facilité d'adaptation.

Le métier intéresse celles et ceux qui apprécient le travail à l'extérieur ainsi que des tâches techniques et diversifiées. Le travail comporte des exigences physiques importantes qui sont souvent liées à la grimpe et aux conditions météorologiques.

Avec le temps, les élagueuses et les élagueurs expérimentés pourront accroître leurs responsabilités en matière d'arboriculture. Ces personnes pourront poser certains diagnostics sur les arbres, estimer des travaux, diriger des équipes et, éventuellement, devenir propriétaires d'entreprises.

Contenu du programme

Code Énoncé de la compétence Heures Unités
212-321 Se situer au regard du métier et de la démarche de formation 15 1
212-332 Prévenir les atteintes en matière de santé et de sécurité au travail 30 2
212-343 Analyser les exigences de développement des arbres en milieu urbain 45 3
212-354 Analyser les principales caractéristiques des arbres en milieu urbain 60 4
212-362 Planter des arbres 30 2
212-377 Effectuer de la grimpe et des déplacements dans les arbres 105 7
212-384 Utiliser et entretenir de l’équipement motorisé 60 4
212-393 Analyser des situations en lien avec la résistance mécanique des arbres 45 3
212-404 Tailler des arbres jeunes, des arbres fruitiers et des haies 60 4
212-414 Entretenir des arbres préadultes 60 4
212-422 Utiliser des techniques de mouflage et des techniques avancées de déplacement dans les arbres 30 2
212-433 Haubaner des arbres 45 3
212-442 Effectuer un sauvetage aérien dans un arbre 30 2
212-458 Abattre des arbres par le pied et par démontage 120 8
212-466 Élaguer des arbres adultes ou sénescents 90 6
212-471 Se situer au regard des travaux de dégagement de lignes aériennes 15 1
212-485 S’intégrer à un milieu de travail 75 5
915 61

Conditions d'admission et préalables

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.

Conditions particulières :
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire où elle commence sa formation professionnelle dans ce programme d’études, est titulaire du certificat de formation à un métier semi-spécialisé et a obtenu les unités requises en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique du 1er cycle du secondaire de la formation générale des jeunes ou de la 2e secondaire de la formation générale des adultes.
OU
La personne est âgée de 15 ans au 30 septembre de l’année scolaire en cours, qui a atteint une maturité vocationnelle et qui a obtenu les unités de la 2e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique est admissible à un projet pilote de concomitance. Elle poursuivra, au moyen de la concomitance à horaire intégré, sa formation professionnelle et sa formation générale des jeunes pour acquérir les préalables manquants de 3e secondaire afin d’obtenir son diplôme en formation professionnelle. Une autorisation du Ministère est nécessaire pour l’admission d’un élève en concomitance de 3e secondaire.

Préalables fonctionnels

Une personne qui a atteint l’âge de 18 ans peut être admise à un programme d’études menant à un Diplôme d’études professionnelles (DEP) sur la base des préalables fonctionnels. Ces préalables fonctionnels, prescrits pour une personne qui a atteint l’âge de 18 ans à la date de début de fréquentation déclarée dans le programme d’études professionnelle sont : la réussite du test de développement général (TDG) et l’obtention et la réussite des épreuves relatives aux préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique, s’il y a lieu.

Ce tableau indique les nouveaux codes de cours de la formation de base commune (FBC) et de la formation de base diversifiée (FBD) exigés pour les préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique pour le programme d’études visé. Dans le contexte où les nouveaux codes de cours de la FBC et de la FBD sont en implantation progressive, on indique entre parenthèses les anciens codes de cours toujours valides. Le code de cours équivalent en formation générale des jeunes est également indiqué dans ce tableau. Lorsqu’un DEP n’exige pas de préalables spécifiques en langue d’enseignement ou en mathématique, un (-) figure dans les cellules visées. Il est à noter que les préalables fonctionnels ne s’appliquent pas pour les programmes d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP).

Préalables spécifiques

Langue d'enseignementLangue secondeMathématique
AdultesJeunesAdultesJeunesAdultesJeunes
FRA-2101-4 ou (FRA-2032-2) et (FRA-2033-1)132-208 ou (132-216)--MAT-2102-3 ou (MAT-2007-2)063-206 ou (063-212)

Organismes scolaires offrant le programme

Horaire :

Capitale-Nationale

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS des Premières-Seigneuries
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
C.F.P. Fierbourg ELA302Ji J 1er fév. 2023

Laval

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de Laval
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
Centre de formation horticole de Laval ELAG224 J 10 jan. 2023
ELAG225COU J 14 mars 2023

Mauricie

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de l'Énergie
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
École forestière de La Tuque formation professionnelle ELAG23-101 J 11 sept. 2023

Montérégie

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de la Vallée-des-Tisserands
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
CFP du Suroît – Édifice des Moissons AUT2023 J 24 août 2023

Élagueur

Les arboricultrices et les arboriculteurs, aussi appelés élagueurs, plantent et transplantent des arbres en milieu urbain et voient à leur entretien (fertilisation, application de pesticides, traitement de plaies, etc.). Ils élaguent et abattent des arbres et des arbustes, enlèvent les souches d’arbre à l’aide de machinerie, transportent et disposent des rebuts. C’est un métier qui exige un bon sens de l’équilibre, de la vigilance et la capacité de travailler en hauteur. Un emploi comme arboriculteur convient aux personnes qui aiment le travail à l’extérieur et qui ont une bonne endurance physique et un bon sens de l’observation.

Salaire moyen

Élagueur — 22,76 $

Appellation(s) d'emploi

Arboriculteur/arboricultrice – aménagement paysager
Élagueur/élagueuse – aménagement paysager