Objectifs du programme

Le programme d’études professionnelles Extraction de minerai prépare à l’exercice du métier de mineuse et de mineur sous terre.

Ces travailleuses et ces travailleurs s’emploient à l’extraction de minerai dans des exploitations minières souterraines situées principalement dans quatre régions du Québec, soit l’Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ainsi que le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Leur travail consiste avant tout à effectuer l’écaillage des plafonds et des parois, à installer et à vérifier les systèmes de soutènement, à installer au fur et à mesure de la progression des travaux les conduites et les canalisations de services (air, eau, ventilation, ligne de tir et système de communication), à effectuer divers travaux de forage, à préparer le sautage et à déblayer la roche abattue.

Contenu du programme

Code Énoncé de la compétence Heures Unités
260-711 Se situer au regard du métier et de la démarche de formation 15 1
260-723 Prévenir les risques en matière de santé, de sécurité au travail et de protection de l’environnement 45 3
260-731 Rechercher de l’information sur les techniques de forage 15 1
260-743 Rechercher de l’information sur les explosifs et les accessoires de sautage 45 3
260-753 Établir un patron de forage et un plan de tir 45 3
260-764 Vérifier les équipements miniers 60 4
260-775 Effectuer les opérations d’un équipement mobile de service 75 5
260-784 Écailler un plafond et des parois 60 4
260-796 Effectuer les opérations d’un équipement de déblayage 90 6
260-804 Effectuer des opérations de forage 60 4
260-815 Déblayer la roche abattue 75 5
260-826 Transporter la roche abattue 90 6
260-834 Effectuer des travaux de soutènement 60 4
260-842 Installer des services 30 2
260-857 Forer une coupe d’avancement et une volée 105 7
260-864 Préparer un sautage 60 4
930 62

Conditions d'admission et préalables

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat.
OU
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.
OU
La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents.

Conditions particulières :
La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire où elle commence sa formation professionnelle dans ce programme d’études, est titulaire du certificat de formation à un métier semi-spécialisé et a obtenu les unités requises en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique du 1er cycle du secondaire de la formation générale des jeunes ou de la 2e secondaire de la formation générale des adultes.
OU
La personne est âgée de 15 ans au 30 septembre de l’année scolaire en cours, qui a atteint une maturité vocationnelle et qui a obtenu les unités de la 2e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique est admissible à un projet pilote de concomitance. Elle poursuivra, au moyen de la concomitance à horaire intégré, sa formation professionnelle et sa formation générale des jeunes pour acquérir les préalables manquants de 3e secondaire afin d’obtenir son diplôme en formation professionnelle. Une autorisation du Ministère est nécessaire pour l’admission d’un élève en concomitance de 3e secondaire.

ET
La personne doit se conformer aux exigences des lois et règlements en matière d'explosifs.

Préalables fonctionnels

Une personne qui a atteint l’âge de 18 ans peut être admise à un programme d’études menant à un Diplôme d’études professionnelles (DEP) sur la base des préalables fonctionnels. Ces préalables fonctionnels, prescrits pour une personne qui a atteint l’âge de 18 ans à la date de début de fréquentation déclarée dans le programme d’études professionnelle sont : la réussite du test de développement général (TDG) et l’obtention et la réussite des épreuves relatives aux préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique, s’il y a lieu.

Ce tableau indique les nouveaux codes de cours de la formation de base commune (FBC) et de la formation de base diversifiée (FBD) exigés pour les préalables spécifiques en langue d’enseignement et en mathématique pour le programme d’études visé. Dans le contexte où les nouveaux codes de cours de la FBC et de la FBD sont en implantation progressive, on indique entre parenthèses les anciens codes de cours toujours valides. Le code de cours équivalent en formation générale des jeunes est également indiqué dans ce tableau. Lorsqu’un DEP n’exige pas de préalables spécifiques en langue d’enseignement ou en mathématique, un (-) figure dans les cellules visées. Il est à noter que les préalables fonctionnels ne s’appliquent pas pour les programmes d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP).

Préalables spécifiques

Langue d'enseignementLangue secondeMathématique
AdultesJeunesAdultesJeunesAdultesJeunes
FRA-1103-4 ou (FRA-1031-3)132-108 ou (132-216)----

Organismes scolaires offrant le programme

Horaire :

Abitibi-Témiscamingue

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de l'Or-et-des-Bois
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
C.F.P. Val d'Or PRINT 2023 J/S À déterminer
HIVER 2023 J/S À déterminer
AUT 2023 J/S À déterminer
5 déc 22 J/S 5 déc. 2022
CFP Val-d’Or (Point de service Chicoutimi – Mine Niobec) AOÛT 2023 J À déterminer
13 fév 23 J 13 fév. 2023

Nord-du-Québec

Légende
Places disponibles
Admission sur liste d'attente
Cours complet
CSS de la Baie-James
Centre de formation professionnelle Groupe État J/S Date de début
C.F.P. de la Baie-James EXCO3 J 30 jan. 2023
EXC17 J 15 mai 2023
EXCO4 J 15 mai 2023
EXCS7 J/S 15 mai 2023
EXC18 J 21 août 2023
EXCO5 J 21 août 2023
EXCS8 J/S 5 sept. 2023
EXC19 J 13 nov. 2023
EXCO6 J 13 nov. 2023
EXCS9 J/S 11 déc. 2023
EXC20 J 26 fév. 2024
EXCO7 J 26 fév. 2024
EXCS10 J/S 15 avr. 2024
EXC21 J 27 mai 2024
EXCO8 J 27 mai 2024
EXCS11 J/S 5 août 2024
C.F.P. de la Baie-James (Point de service Lebel-sur-Quévillon)
C.F.P. de la Baie-James (Point de service Matagami) B-E19EXV29 J 15 mai 2023
B-E19EXV30 J 16 oct. 2023
B-E19EXV31 J 18 mars 2024
B-E19EXV28 J 12 déc. 2022

Mineur d'extraction

Les mineuses et les mineurs d’extraction opèrent différentes machineries d’extraction (foreuses, chargeuses et treuils), déblaient et transportent du minerai. Ils exécutent des travaux de forage, de préparation du dynamitage et consolident les parois de tunnels et de galeries souterraines. C’est un métier exigeant qui requiert une excellente condition physique. Une carrière dans les mines convient aux personnes qui ont de bons réflexes et qui sont prêtes à travailler dans des conditions physiques difficiles.

Formation(s) connexe(s)

Conduite d'engins de chantier
Conduite d'engins de chantier nordique
Forage et dynamitage
Technologie minérale

Salaire moyen

Mineur d'extraction — 31,15 $

Appellation(s) d'emploi

Mineur/mineuse

Relation avec le marché du travail

Information provenant du MES et du MEQ

Insertion au marché du travail   

Vous souhaitez proposer une information? Écrivez-nous à [email protected].